P1080643.JPG

tu peux me dire vous

Création version in situ - Lyncéus Festival 2022
RESUME
 

Quatre personnes à la tête d'un festival tentent l'expérience du collectif. Mais l'aventure politique idéalisée se prend de plein fouet les singularités des êtres et l'absurdité du monde. Avec beaucoup d'humour et de dérision, la pièce traite de la quête de sens, du théâtre, du public et de l'humain.

DISTRIBUTION

 
Texte Cécile Cayrel
 
Mise en scène Matthieu Dandreau
Avec  Anthony Audoux, Laure Blatter, Hugo Eymard, Edith Proust

CECILE CAYREL

Après des études de droit, Cécile Cayrel, s'installe à Rennes où elle est chargée de production au sein du collectif artistique des Ateliers du Vent. En 2019, elle s'isole et écrit ce qui deviendra son premier roman, "La couleur de l'air a changé" paru aux Editions Stock en 2020. Elle participe à des concours de nouvelles (1er prix concours de la Gare, 4ème prix concours Védrarias), écrit pour le théâtre ("Y aura-t-il des dauphins dans la Vilaine ?" 2021, mise en scène Romain Brosseau), et mène avec le Groupe Odyssées des Ateliers d'écriture-théâtre, "Les Ateliers de la Colère". Elle est en cours d'achèvement de son second roman. Elle occupe un atelier d'artiste aux Ateliers du Vent depuis septembre 2021.

Mardi 21 juin - 19 : 00

Jeudi 23 juin - 21 : 00

Samedi 25 juin - 18 : 00

Dimanche 26 juin - 16 : 00



Déchetterie végétale des Pourrhis


Tarif au choix : 5, 10 ou 15€



 

MATTHIEU DANDREAU

Formé au Conservatoire de Clermont-Ferrand (2002-2006) puis diplômé d’un Master de Théâtre à Nanterre en 2016, il devient, la même année, assistant stagiaire à la mise en scène de Krzysztof Warlikowski sur "Phèdre(s)". L’année suivante, il est assistant à la mise en scène d’Ivo Van Hove sur "Vu du pont" (Création à l’Odéon puis tournée en Europe). En 2018, il met en scène "Dionysos" avec sa compagnie ES3-THEATRE. En 2019, il est assistant à la mise en scène de Judith Depaule sur "Murs de Fresnes" et de Charles Berling sur "Vivre sa vie". Il crée aussi "FEMELLES". En 2021, il est assistant de Bertrand Mandico sur le film de "Conan la barbare" et de Ivo Van Hove à l’Odéon "La ménagerie de verre". La même année, il écrit "Nostalgie du réconfort" (lauréat de la bourse Beaumarchais), un texte sur son enfance dans une famille rurale et ouvrière.

"Le texte de Cécile Cayrel est une partition de jeu très réjouissante, que ce soit pour les comédien.ne.s ou le metteur en scène que je suis. J’ai apprécié me perdre dans les différents niveaux de lecture, les strates de ce théâtre dans le théâtre qui permet l’amusement tout autant que la poésie.

Tu peux me dire vous traite avec beaucoup d’humour et de finesse de notre rapport au groupe. De nos tentatives parfois vaines de nous faire comprendre ou de comprendre l’autre. J’ai été très sensible à cette thématique et à la grande théâtralité du texte, capable de nous surprendre à chaque page. 

Les dialogues, précis et incisifs, forment un terreau riche dans lequel j’ai tout de suite voulu plonger les mains pour composer avec cette apparente quotidienneté mêlée d’étrangeté.

Dans le cadre du Lyncéus festival, j’ai voulu accentuer cette étrangeté en mettant en scène le texte dans une décharge végétale. Pour aussi confronter le texte et son réalisme à la nature. Une nature certes morte car il s’agit d’une décharge, mais encore mouvante dans son processus de décomposition, peut-être comme les 4 personnages de la pièce. Avec les comédien.ne.s qui interprètent ces rôles, nous avons cherché à être le plus concret possible dans le rendu de la violence que peut exercer le collectif sur des individus et leurs failles." 

Matthieu Dandreau