HISTORIQUE ET EVOLUTION DE L'ASSOCIATION LYNCEUS

              L’association Lyncéus a été fondée en novembre 2012 par Lena Paugam.  En 2014, Lyncéus lance son festival in situ dans la commune de Binic avec le soutien d’Itinéraires Bis et du théâtre de Folle Pensée. Les artistes Aurélie Lemaignen, Lena Paugam, et Fanny Sintès en assurent la direction artistique et technique. En juillet 2014, à l’issue d’une résidence artistique d’un mois au manoir de Ker Annick, dix-sept artistes présentent 5 œuvres inédites (trois spectacles de théâtre, une déambulation cinématographique, une installation sonore), sur la plage et au cœur de Binic.

A l’issue de la première édition du festival, La Passerelle, scène nationale de St-Brieuc, décide d’accompagner la compagnie Lyncéus dans son projet. En 2015, le théâtre accueille Et, dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit, d’après Les Yeux bleus, cheveux noirs de Marguerite Duras, mis en scène par Lena Paugam avec Fanny Sintès, Sébastien Depommier et Benjamin Wangermée (spectacle créé en juillet 2014 dans le cadre du Lyncéus Festival). La Passerelle produit et accueille également en 2016, le diptyque mis en scène par Lena Paugam et composé de deux pièces-variations autour des Trois Sœurs d’Anton Tchekhov : Les Sidérées d’Antonin Fadinard et Les Cœurs tétaniques de Sigrid Carré Lecoindre. La Passerelle est, d’autre part, partenaire du Lyncéus Festival en 2016 et 2017.

             

A partir de 2015, le projet artistique et culturel de Lyncéus évolue fortement. La deuxième édition du Lyncéus Festival témoigne à nouveau d’une puissante dynamique créatrice et d’un ancrage territorial de plus en plus évident. Plusieurs artistes accompagnants l’histoire de la compagnie se révèlent être de riches moteurs au sein du projet de développement culturel sur le territoire costarmoricain.

En août 2015,  la compagnie Lyncéus devient le Collectif Lyncéus, formé par Sébastien Depommier, Antonin Fadinard, François Hébert, Lena Paugam et Fanny Sintès.

Dès lors, l’association se dirige vers une refonte progressive de son projet et concentre son activité autour du Lyncéus Festival. Il ne s’agit bientôt plus de poursuivre une démarche de compagnie théâtrale au sens traditionnel du terme, mais plutôt de développer un projet culturel de territoire, de la même manière qu’un théâtre, sans lieu, assurant une programmation hors-les-murs.

 

Le projet se réaxe autour des écritures contemporaines et de la création in-situ. Lyncéus développe ainsi son activité :

  •  De repérage artistique dans le domaine de la littérature dramatique et de la création contemporaine, par le biais notamment d’un appel à textes et d’un comité de lecture associé aux Editions Théâtrales,

 

  • D’accompagnement d’auteurs dramatiques émergents, depuis la commande d’écriture jusqu’à la publication de textes inédits en passant par la mise en réseau et la création scénique.

 

  • De création artistique dans l’espace public,

 

  • D’éducation artistique et culturelle, en favorisant les liens entre artiste, et habitants du territoire (Projets participatifs, actions de médiation réalisées avec les établissements scolaires costarmoricains, etc…)

 

L'équipe se structure et se déploie avec le recrutement et le renforcement de compétences. En 2019 et 2020, Lucie Skouratko, administratrice et directrice de production, Solange Thomas, coordinatrice et chargée de diffusion, et Joshua Lelièvre Deslandes, directeur technique, rejoignent le Collectif Lyncéus.

Le projet est reconnu par les partenaires financiers qui viennent soutenir Lyncéus aux côtés de la ville : le département, la Région, la DRAC et d'autres organismes d'aides à la création et à la diffusion (SPEDIDAM)

La démarche de partenariats avec les établissements scolaires du département pour toucher un public élargi via des projets artistiques en lien avec la programmation et le soutien à la création et le travail d'accompagnement d'artistes via l'implication dans les réseaux professionnels du spectacle vivant sont des axes qui se développent et qui singularisent Lyncéus dans le paysage culturel costarmoricain. Depuis 2018, des projets d'Education Artistique et Culturelle sont mis en place au sein des lycées François Rabelais à St-Brieuc et lycée St-Joseph à Lamballe.

Aujourd'hui Lyncéus, dont le projet associatif et les objectifs ont largement évolué, tâche de répondre aux objectifs de lutte contre les inégalités d'accès à la culture notamment via des projets participatifs avec les habitants du département.

Les stages-ateliers initiés depuis 2017 ont connu un vif succès et sont attendus par un public de plus en plus nombreux, des adhérents venant d'horizons géographiques très larges et pas uniquement de la commune. Les habitants de la commune bénéficient surtout d'une ouverture culturelle rendue possible grâce aux projets développés avec les artistes accueillis par Lyncéus.