7nov.png

Alors, la forêt

Création version in situ - Lyncéus Festival 2021
RESUME
 
Cinq adolescents décident d’aller trouver l’Infini au cœur de la Forêt. C’est la femme allemande au visage brulée qu’il leur a demandé en rêve. De Spring Breaker et W. Blake, ce club des cinq sous LSD se présente comme une quête de L'Absolu. Comment combler l’ennui par la fête ?
 

DISTRIBUTION

 
Texte Ella Benoît
 
Mise en scène Bachir Tlili
Avec Fernanda Barth, Ella Benoît, Cléa Laizé, Matthieu Saccucci, Manuel Viallet

ELLA BENOÎT

Elle commence le théâtre dans la compagnie-école Le Théâtre du Fil, espace interdisciplinaire qui allie le théâtre et la réinsertion sociale. Elle y rencontre le poète et metteur en scène Lazare, pour qui elle devient scribe le temps de deux pièces : Sombre Rivière (2016), Je m’appel Ismaël (2019).  En 2017, elle part au Congo Brazzaville pour le festival Mantsina sur scène, pour écrire et mettre en scène Itinéraires/Itinérances, avec la participation des habitants du quartier MakéléKélé.
 
Elle  s’installe ensuite dans l’Allier, et y fonde le collectif ChienMangeChien, collectif de théâtre, mais aussi de musique, performance, et plus largement, d’évènements, cherchant à sortir la culture des lieux où on l’attend.
 
En janvier 2019, elle rejoint temporairement comme comédienne la troupe permanente du Préau CDN Normandie, à Vire, sous la direction de Lucie Berelowtisch, où elle travaille avec Marcial Di Fonzo Bo, Sylvain Jacques, Dan Artus, Jérémie Fabre, et y créer une installation plastique et musicale, ORIGINES, avec le musicien textured-beat Scarabj.
 
Elle travaille actuellement à son propre spectacle, VERS, pastorale électro futuriste, pièce hybride librement inspirée de La Bohême Galante de Gérard de Nerval.
Dimanche 20 juin - 17:00
Jeudi 24 juin - 19:00
Vendredi 25 juin - 19:00
Dimanche 27 juin - 17:00

Pointe de la Rognouse


Tarif au choix : 5, 10 ou 15€


Port du masque obligatoire

BACHIR TLILI

Bachir Tlili joue au théâtre sous la direction de Bérangère Jannelle, Marie Christine Navarro, Yuval Rozman, la compagnie Biriken, Deborah Bannoun, Mikael Serre et Antoine d’Heygere (collectif La Cavale). 
 
Il intègre un moment la troupe permanente du CDN de Vire et joue dans ce théâtre sous le regard de Marcial Di Fonzo Bo, Sylvain Jacques et Dan Artus.
 
Il collabore régulièrement aux créations de l’artiste Regina Demina.
Il met en espace une lecture de « La maman et la putain » de Jean Eustache, et met en scene  au théâtre du Préau un solo : « Les bergeries ».
 
Dans le cadre d’une formation aux ateliers varan, il réalise le documentaire «  ELLA ».
 
Devant la caméra, il joue sous la direction de Ramzi Ben Sliman, Xavier Durringer, Tommy Weber, Chiraz Chouchane et Yann Gonzalez. 
 
À l’avenir, il jouera  dans le prochain long métrage de Patric Chiha « La bête dans la jungle » et la prochaine création théâtrale de Daniela Labre Cabrera « Cœur Poumon ».