jeunes fleurs.jpg

Jeunes fleurs, tristes loups
(La comédie musicale !)

Création version in situ - Lyncéus Festival 2021
RESUME
 
Dans une pension pour jeunes filles en bord de mer, Monsieur Proust et Virginia Woolf, créatures flamboyantes en quête d'immortalité, remontent le temps pour assouvir leurs penchants sadiques en torturant inutilement des jeunes gens.

Vaudeville histrionique et policier, Jeunes fleurs, tristes loups (la comédie musicale !) est une pièce en Technicolor© cernée par la peur de la mort, de la déchéance et de l'oubli.
 

DISTRIBUTION

 
Texte Théophile Dubus
 
Mise en scène Sébastien Depommier
Création musicale Antoine Layère
Avec Damien Zanoly, Sanda Codreanu, Thomas Guené, Ysanis Padonou, Zoé Schellenberg  

THEOPHILE DUBUS

Formé en jeu à l’ENSATT, Théophile Dubus est comédien, auteur, metteur en scène, performeur et directeur artistique de la compagnie FEU UN RAT !, dans cet ordre ou dans un autre.
 
En tant qu’auteur, il signe « Truelle (une histoire d’enfant triste) » qu’il met en scène pour le Festival WET, « Des panthères et des  oiseaux (comédie romantique) », créé par Quentin Bardou au CDN de Tours, « Chez Nous (bien sûr les catastrophes) » pour le Festival En Acte(s) au TNP de Villeurbanne, mis en scène par Sylvére Santin, et « Variation (copies !) », lauréat des Encouragements de l’Aide à la Création d’Artcena en mai 2019.
Avec FEU UN RAT !, il est accueilli en résidence longue durée au Volapuk (Tours) pour la saison 19/20. Quand il ne peaufine pas son « Manifeste de
l’interprète queer », il dessine des fresques au stylo quatre couleurs ou remixe des voix de gens morts.
Dimanche 20 juin - 15:00
Mardi 22 juin - 21:00
Vendredi 25 juin - 21:00
Dimanche 27 juin - 19:00

Quai des corsaires


Tarif au choix : 5, 10 ou 15€


Port du masque obligatoire
SEBASTIEN DEPOMMIER

Comédien et metteur en scène formé au Conservatoire National d’Art Dramatique (Promotion 2013). Il codirige la Cie Lyncéus depuis 2015.

En tant que metteur en scène, il a notamment créé Caligula ou le joueur – Zarathoustra fragments en 2013 , Ganeoch’ Bepred de Emmylou Mulhmatter en 2015, A l’ouest de Clément Camar-Mercier, en 2016, Babylone 1, les murs d’argile, d’Antonin Fadinard en 2017 et L’œil Egaré / Dans les plis de l’obéissance au vent, diptyque réalisé notamment à partir de fragments inédits de Victor Hugo, en 2018.

Depuis sa sortie d’école, il travaille comme comédien dans plusieurs créations de Lena Paugam [Et dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit (2014), Laisse la jeunesse tranquille (2015), Les Cœurs tétaniques et Les Sidérées (2016)], ainsi qu’avec la compagnie Les Gentils ou encore avec la metteure en scène Muriel Vernet dont il accompagne le travail depuis une dizaine d’années. En 2019, on a également pu le voir dans Vivre sa vie , une mise en scène de Charles Berling.