Sirène Visuel 2.jpg

Sirène

Création version in situ - Lyncéus Festival 2021
Résumé
 
Installée dans les ruines de Binic-Etables-sur-Mer dans les années 2020, la communauté du Compost essaie de trouver des solutions inédites pour sauver l'humanité. Quatre siècles plus tard, la sirène Ariel, mi-femme mi-cabillaud, chante et appelle les humains d'autrefois.

Sirène raconte un avenir improbable fait d'hybridation et de compostage, et qui peut provoquer des coups de foudre et des métamorphoses en tout genre.

 

Distribution


Texte Adèle Gascuel
Mise en scène Catherine Hargreaves
Avec Thomas Guené, Cléa Laizé, Hélène Rencurel, Fanny Sintès, Damien Zanoly
Création musicale Manuel Viallet
Samedi 19 juin 17:00
Lundi 21 juin 19:00
Mercredi 23 juin 21:00
Samedi 26 juin 21:00

Pointe de la Rognouse, Binic-Etables-sur-Mer


Tarif au choix : 5, 10 ou 15€


Port du masque obligatoire

Adèle Gascuel

Comédienne et metteure en scène, Adèle Gascuel travaille principalement avec les Compagnons Butineurs, et la Compagnie des 7 soeurs. Titulaire d’un doctorat en études théâtrales, elle se forme au Conservatoire de Lyon et à l’École Normale Supérieure de Lyon. Elle obtient les encouragements du CNT pour sa pièce Zayanderud (2011) ; elle écrit et met en scène Fécondations (2012), puis Feu Jeanne (2015) au théâtre de l’Elysée à Lyon. En 2014, elle écrit dans le Journal Permanent du Théâtre du Point du Jour dirigé par Gwenaël Morin. Elle a notamment travaillé comme comédienne sous la direction de Valérie Marinese (Hamlet) et Eugen Jebeleanu (Digital Natives de Yann Verburgh).
 
Pédagogue, elle est intervenue côté pratique ou théorie à l’université Lyon 2, à l’ENSATT, au Conservatoire de Lyon et au Théâtre National de Tunis, et dans des ateliers en partenariat avec la Comédie de Valence et le TNG-CDN de Lyon. Elle dirige actuellement la prochaine création des Compagnons Butineurs, Mont Analogue.
Adèle Gascuel a reçu le prix « Aide à la création » ARTCENA en mai 2020 pour le texte "Sirène" écrit dans le cadre de la commande de Lyncéus en 2019.

Catherine Hargreaves

Catherine Hargreaves, anglaise et française, est aujourd’hui comédienne, metteure et scène, traductrice et membre créateur de la compagnie Les 7 sœurs située à Lyon en Rhône-Alpes.
 
Formée en jeu à l’ENSATT, elle cherche à donner dans son travail de mise en scène, une véritable place d’auteur au spectateur et s’interroge sur le devenir de l’authenticité quand le théâtre se l’approprie. Elle met en scène majoritairement des textes contemporains, certains qu’elle traduit et d’autres qu’elle écrit elle-même (Un chêne et Moi, Malvolio de Tim Crouch / Théâtre Nouvelle Génération, Le monde merveilleux de Dissocia d’Anthony Neilson / Les Célestins Théâtre de Lyon, La ballade du vieux marin de Coleridge / Théâtre de la Croix-Rousse, Dead Woman Laughing et Autonomie : la défaite ! / Théâtre de l’Elysée, Cargo / Théâtre Théo Argence, Un grand nombre, Caryl Churchill / Théâtre Les Ateliers…) et il lui arrive parfois de partir en résidences atypiques pour ses créations (traversée de l’Atlantique en cargo, résidence itinérante dans le Lake District, résidence d’écriture en Argentine…)
 
Depuis un an, elle travaille en compagnie d’Adèle Gascuel à la réécriture de Comme il vous plaira.
Son travail sur Shakespeare l’a également conduite à co-mettre en scène avec Julien Fišera trois grands événements shakespeariens, mêlant associations, acteurs amateurs et professionnels dans le cadre du festival Terres de Paroles en Normandie.
 
Pédagogue, elle enseigne régulièrement à l’ENSATT. En 2017, elle y met en scène Désaffectés, l’un des trois ateliers spectacle de la promotion sortante, joué à Lyon et en tournée dans la Drôme. Elle a également enseigné en Tunisie au Théâtre National Tunisien, à Dar Eyquem, Hammamet, et en France, en lycées, en milieu psychiatrique et carcéral, et sous forme de stage (stage AFDAS avec Jean-Pierre Vincent sur l’écriture contemporaine britannique).
 
Comédienne, elle a joué sous la direction entre autres du Blitz theatre company, de Cyril Cotinaut, Laure Giappiconi, Valérie Marinese, David Mambouch, Baptiste Kubich, Myriam Boudenia, Gilles Chavassieux, Christian Schiaretti, Michel Raskine et Richard Brunel. Au cinéma, elle a joué pour Gérard Mordillat, Emmanuel Finkiel, David Mambouch, Olivier Borle et a tourné pour Arte sous la
direction de Stephane Degoutin et Gwenola Wagon.
 
Catherine Hargreaves a inauguré le dispositif du Vivier l’année passée à travers différents temps de résidences de création et de recherche, d’ateliers et de stages. Elle continue cette saison sa recherche consacrée à l’auteur, comédien et metteur en scène Tim Crouch via la création jeune public de Moi, Fleur des pois et la reprise de Moi, Malvolio.